Publications

24 mars 2015

Optimiser l'aide alimentaire


Par : Marie-Eve Rancourt (expert associé) Optimiser l'aide alimentaire

Marie-Ève Rancourt, Professeure à l’UQÀM et membre du comité scientifique de l’OCCAH, utilise des modèles mathématiques pour améliorer la distribution de l'aide alimentaire au Kenya.

« Vaste entreprise en perpétuel mouvement, l'aide humanitaire profite depuis une dizaine d'années des avancées de la recherche opérationnelle, c'est-à-dire de l'utilisation d'outils mathématiques et algorithmiques afin de résoudre des problèmes complexes de transport et de distribution. La professeure Marie-Ève Rancourt, du Département de management et technologie, est l'une des spécialistes dans ce domaine. “J'ai été initiée à la logistique humanitaire lors d'un stage de recherche en tant que boursière au Massachusetts Institute of Technology (MIT). J'avais participé à un projet concernant, entre autres, les coûts de transport des denrées alimentaires en Éthiopie”, rappelle la jeune chercheuse, embauchée à l'UQAM en 2012. »

Pour lire la suite de l’article de Pierre-Etienne Caza, cliquez sur le lien suivant :

http://www.actualites.uqam.ca/2015/optimiser-reseau-aide-alimentaire-Kenya?utm_campaign=UQAMHEBDO&utm_medium=email&utm_source=23MARS2015&utm_content=optimiser-reseau-aide-alimentaire-Kenya




Retour à la page précédente

crises humanitaires en cours

Infolettre


Facebook en direct

Twitter en direct

Suivez-nous sur


© 2019 OCCAH Tous droits réservés. Conception web par Vortex Solution

Partager :