Publications

19 novembre 2014

BOKO HARAM: LA CRISE HUMANITAIRE DISSIMULÉE


Par : Olivier Arvisais (expert associé)

L’éducation est désormais le quatrième pilier soutenant l’intervention humanitaire, au même titre que l’alimentation, le logement sécuritaire et la santé.

Suivant la tendance de plus en plus importante dans les milieux humanitaires de faire de l’éducation un outil de protection, c’est en 2007, lors de la réforme du secteur de l’humanitaire, que l’éducation a été reconnue par l’Organisation des Nations unies (ONU) comme un domaine à part entière de l’aide d’urgence.

Or, à l’heure actuelle, l’une des crises éducatives les plus importantes est celle vécue par les étudiants, mais particulièrement les étudiantes du Nigéria.



BOKO HARAM: LA CRISE HUMANITAIRE DISSIMULÉEVoir la publication en format PDF
Retour à la page précédente

crises humanitaires en cours

Infolettre


Facebook en direct

Twitter en direct

Suivez-nous sur


© 2017 OCCAH Tous droits réservés. Conception web par Vortex Solution

Partager :